RMC

Inquiétude dans le Nord Franche-Comté: "L’hôpital remplit sa mission mais l’inquiétude est que cette vague monte plus haut"

Si la situation face à l'épidémie du Covid-19 pourrait connaître un rebond après les fêtes, elle est déjà préoccupante en Nord Franche-Comté où les hôpitaux sont saturés.

Ce jeudi, en 24h en France, 21.634 personnes supplémentaires ont été testées positives au Covid-19. On a recensé également 292 morts en plus dans le pays en une journée. Un bilan plus important qui doit être nuancé car il intègre un rattrapage de données de la veille.

Néanmoins, la situation épidémique en France est préoccupante notamment dans le Nord Franche-Comté. Les indicateurs de circulation du coronavirus inquiètent avec un taux d'incidence bien plus élevé qu'au niveau national. En tout, on a comptabilisé 295 cas pour 100 000 habitants dans le nord Franche-Comté contre 139 en moyenne en France.

"Les équipes hospitalières sont fatiguées de la première vague"

Agnès Hochart, Déléguée Territoriale de l'agences régionale de santé (ARS) de Nord Franche-Comté fait part de ses inquiétudes.

"On est très inquiet, admet-elle. Notre hôpital en Nord Franche-Comté est très, très saturé depuis plusieurs semaines. Il l’a été beaucoup déjà lors de la première semaine. Les équipes hospitalières sont fatiguées de la première vague et ont été mises à rude épreuve. Et, de nouveau, elles se retrouvent touchées avec aussi beaucoup d’absentéismes liés à des personnels qui sont testés positifs et qui sont donc en arrêt de travail".

"Donc, sur l’hôpital Nord Franche-Comté, on a 90 personnes en arrêt de travail à cause du Covid. Jusqu’à présent l’hôpital rempli sa mission mais l’inquiétude est que cette vague monte plus haut".

Une situation préoccupante qui sera à surveiller de près après les fêtes alors qu’un nouveau reconfinement ne sera pas à exclure à la rentrée.

Maxime Trouleau