RMC

20 résidents d'un Ephad des Vosges morts des suites du coronavirus: "Le premier cas a été constaté le 3 mars"

Ces résidents, sur les 163 que compte "Le Couarôge" n'ont pas été systématiquement testés: impossible de lier officiellement ces décès au Coronavirus.

Vingt résidents d'un Ehpad de Cornimont, dans les Vosges, sont morts "en lien possible avec le Covid-19", ont annoncé lundi l'Agence régionale de santé du Grand Est et la préfecture des Vosges. Ces résidents, sur les 163 que compte "Le Couarôge" n'ont pas été systématiquement testés: impossible de lier officiellement ces décès au Coronavirus. 

Il a fallu plus d'une semaine pour se rendre compte qu'une personne contaminée était dans l'établissement.. Une détection tardive du virus dans cet Ehpad que déplore le député des Vosges Christophe Naegelen, qui était l'invité de RMC: "Le premier cas a été constaté le 3 mars". 

Les premiers cas avaient été détectés mi-mars: trois résidents et un professionnel de santé exerçant dans l'établissement avaient été hospitalisés. Un résident et deux membres du personnel, présentant des formes du virus moins graves, avaient également été confinés. "Au regard des risques de transmission du virus au sein de cet établissement (...), des mesures de sécurité ont immédiatement été déclenchées sur place pour isoler les patients, confiner les professionnels concernés et renforcer les mesures d'hygiène", selon l'ARS et la préfecture. 

Autre mesure de précaution, les résidents considérés à "haut risque" ont été exfiltrés et sont désormais dans des hôpitaux voisins de Remiremont et Epinal. 

Inquiétude dans les Ehpad

En France, plusieurs maisons de retraite ont été touchées par des décès probablement liés au coronavirus: 15 selon un nouveau bilan communiqué lundi dans un Ehpad du Doubs et plusieurs dans l'Hérault. Des foyers infectieux ont également été signalés dans la Vienne et à Paris.

A Thise, où l'Ehpad compte 80 résidents, les 15 victimes présentaient les symptômes du coronavirus. N'étant pas systématiquement testées, il n'est pas possible de lier officiellement ces décès au virus.

Les établissements pour personnes âgées avaient pris des mesures très restrictives pour éviter la propagation du virus début mars avec restriction puis interdiction des visites, prises de températures, gel hydroalcoolique et masques. Le ministre de la Santé Olivier Véran a assuré que "20 millions de masques seront livrés cette semaine aux hôpitaux et aux Ehpad, en privilégiant les zones de circulation active du virus".

Cyprien Pézeril