RMC

3e dose du vaccin Covid: "Des millions de disponibilités vous ouvrir dans les prochains jours" annonce le patron de Doctolib sur RMC

Stanislas Niox-Château, fondateur et président de la plateforme de prises de rendez-vous médicaux, était l'invité de RMC.

Plus qu'un engouement, une journée record. Stanislas Niox-Château, fondateur et président de Doctolib a annoncé que la plateforme a enregistré 1,2 million de rendez-vous en 24h, quelques heures seulement après les annonces du gouvernement face à la 5ème vague du Covid. 

"19 millions de personnes étaient éligibles, et il n'y avait que un million de rendez-vous disponibles. Tout a été pris. Mais pas d'inquiétude, les centres de vaccination, les médecins généralistes, les pharmaciens vont rouvrir des disponibilités dans les heures à venir et tout le monde pourra prendre rendez-vous" a-t-il assuré.

"300 nouveaux centres vont ouvrir"

Quelques minutes plus tard, Stanislas Niox-Château a précisé que les 1,2 million de rendez-vous ont été pris "sur décembre et janvier":

"Ce matin, il y a encore un million de rendez-vous disponibles pour le mois de janvier, peu sur le mois de décembre, mais des centaines de milliers vont apparaître aujourd'hui. Sur les dix prochains jours, des millions de disponibilités vous ouvrir".

"Il y a 1400 centres en France, 300 nouveaux vont ouvrir: c'est l'organisation similaire à cet été et qui a très bien fonctionné. Les médecins généralistes, les pharmaciens et les professionnels de santé de ville sont mobilisés et ils vaccineront plus qu'à l'été dernier" a-t-il assuré.

"Si vous voulez vous faire vacciner dans les prochains jours, deux solutions: aller sur Doctolib pour trouver une disponibilité ou aller directement vers votre pharmacien, votre médecin généraliste qui, peut être, fait du sans rendez-vous" a glissé le patron.

Dès jeudi, déjà, après les annonces gouvernementales, la plateforme avait connu un afflux important provoquant quelques retards de connexion.

Ce "n'est pas étonnant", il montre qu'"il y a une appétence des Français", a commenté Olivier Véran lors de sa conférence de presse. 

Pour autant, "pas de stress, pas de panique: si le site sature, ça va être rétabli dans les prochaines minutes ou les prochaines heures, on a vu ça à chaque fois qu'il y a eu des annonces comme celles-ci", a relativisé le ministre de la Santé.

Le gouvernement compte "renforcer" les centres de vaccination pour faire face aux demandes, et également "s'appuyer massivement" sur la médecine de ville - ainsi que sur les pharmaciens, infirmiers, sages-femmes ou autres kinés - pour réaliser les injections, a détaillé M. Véran. En outre, contrairement à la situation qui prévalait au moment de l'arrivée des premières doses, il y a un peu moins d'un an, "nous avons en stock, à l'heure où je vous parle, suffisamment de vaccins pour vacciner tout le monde", a-t-il souligné.

Pour recevoir la 3e dose nécessaire au maintien de la validité du pass sanitaire, "vous avez deux mois, et pendant les deux mois qui vont arriver chacun pourra avoir été vacciné en bonne et due forme", a encore rassuré le ministre. 

Xavier Allain