RMC

A New-York, les enfants non vaccinés ne peuvent plus entrer dans les écoles

La loi votée en juin est désormais appliquée: tout enfant non vacciné ne sera plus accepté à l'école à New-York.

La scolarisation passe par la vaccination. C'est désormais obligatoire à New York depuis qu'une loi votée au mois de juin est effective. Elle a notamment pour but d'endiguer la pire épidémie de rougeole depuis 1994 que subit les Etats-Unis. 

"L'exception religieuse" levée 

Jusqu'à présent, il était possible d'envoyer son enfant non vacciné à l'école, pour "exception religieuse". Mais cette exception n'est plus valable et ne permet donc plus de contourner la vaccination obligatoire contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. 

Les parents des enfants non vaccinés avaient ainsi quatorze jours à compter de la date de la rentrée scolaire pour montrer qu'ils avaient pris des mesures pour se conformer aux exigences en matière de vaccination. Dans le cas contraire, l'accès aux écoles publiques et privées, aux écoles paroissiales, aux crèches ou aux programmes de pré-maternelle leur sera interdit.

Des milliers d'enfants concernés

Conséquence, des milliers d'enfants sont en ce moment même refoulés des portes des écoles new-yorkaises. Les parents, les plus souvent "anti-vaccins", s'en plaignent sur les réseaux sociaux et envisagent de scolariser leur(s) enfant(s) à domicile voire même de quitter l'Etat. De leur côté, les établissements ne faisant pas respecter cette obligation encourent le risque d'une amende de 2000 dollars par infraction. 

Charles Magnien avec Julien Vattaire