RMC

Allergies saisonnières et coronavirus: attention à ne pas confondre les symptômes

Ce mardi matin, le pneumologue Antoine Magnan était l'invité sur RMC ce mardi matin. Il a rappelé l'importance de la continuité des traitements pour les asthmatiques en cette période d'épidémie et de retour des allergies saisonnières.

C'est le retour des allergies saisonnières. Et avec elles, des symptômes pouvant évoquer ceux du coronavirus. Toutefois, il ne faut pas céder à la panique, estime Antoine Magnan, pneumologue au CHU de Nantes, invité sur RMC ce mardi matin.

"Les symptômes de la rhinite allergique sont quand même différents. D'abord les gens allergiques sont habitués au déclenchement de leurs symptômes à cette époque-là donc ils s'y trompent assez peu. Le contexte n'est pas celui d'une infection, donc il n'y a pas de fatigue, de fièvre. Il faut téléconsulter si on a un doute et reprendre son traitement anti-allergique", conseille-t-il.

"Il faut que les asthmatiques gardent leurs traitements et ne s'inquiètent pas"

En revanche, il appelle toutes les asthmatiques sous corticoïdes à ne surtout pas arrêter leur traitement:

"Les corticoïdes inhalés doivent absolument être poursuivis surtout dans le contexte de l'asthme. On n'a pas besoin, en ce moment, de faire face à des asthmatiques déstabilisés et pour qu'ils restent stables il faut qu'ils prennent leur traitement de fond. C'est vrai pour les corticoïdes inhalés ou les corticoïdes en comprimés. Il ne faut surtout pas les arrêter car une exacerbation d'asthme peut provoquer une consultation aux urgences ou une hospitalisation et dans ce contexte où on risque de se contaminer au coronavirus et d'encombrer les services de réanimation, il faut que les asthmatiques gardent leurs traitements et ne s'inquiètent pas".
P.B.