RMC

Baisse des contaminations mais hausse des hospitalisations: où en est-on de la cinquième vague du Covid-19?

Le nombre de contaminations au coronavirus baisse légèrement chaque jour depuis le milieu de semaine dernière. 249.448 cas positifs ont été détectés dimanche, c'est 17% de moins par rapport au dimanche précédent.

Pour le cinquième jour consécutif, le nombre de contaminations est en baisse en France. Un phénomène que l’on n’avait plus constaté depuis presque quatre mois. L’Île-de-France, l’une des premières régions touchées par le variant Omicron, est prise pour exemple dans le suivi de l’épidémie.

Depuis le 9 janvier, le taux d’incidence est passé de 4.142 cas à 2.600 cas pour 100.000 habitants ce week-end. Un signe de l’amorce d’une décrue, mais pour le conseil scientifique, il faut surtout se pencher sur les chiffres à l’hôpital. 3.641 patients sont en réanimation, c’est 119 personnes de moins en une semaine. Sauf que le chiffre global en soins critiques ne descend pas sous la barre des 3.500 personnes depuis le 2 janvier.

>> A LIRE AUSSI - Covid: ce que l'on sait de B.A.2, ce variant proche d'Omicron encore plus transmissibleToujours plus de patients hospitalisés

Le variant Omicron provoque certes moins de formes graves, mais le nombre de personnes hospitalisées continue de progresser. Presque 32.000 patients sont actuellement à l'hôpital, soit autant que lors des pics de la 1ère et de la 3ème vague.

Selon les comptages des dernières 24 heures, 127 personnes sont mortes à l'hôpital contre 178 la veille et 115 une semaine plus tôt.

Antoine Martin avec Guillaume Descours