RMC

"C'est le grand flou": l'inquiétude de certains lycéens sur la fin de l'année scolaire

Les lycéens et surtout ceux de 1re qui devaient passer l'oral du bac de français sont inquiets pour la fin d'année scolaire.

Une décision sur la réouverture des lycées sera prise fin mai en fonction de la situation épidémiologique a annoncé Edouard Philippe mardi. Les lycées professionnels seront prioritaires a précisé le Premier ministre. Les élèves de terminale seront évalués uniquement via le contrôle continu pour leur bac.

Mais, pour le moment, le bac de français pour les élèves de première semble maintenu comme l'a confirmé le ministre de l'Education nationale ce mercredi sur RMC. Une situation qui inquiète les élèves et leurs parents.

"C'est le grand flou et la seule chose qu'on peut faire c'est de travailler pour être moins inquiet"

Elève en classe en première, Octave a appris qu'il ne reviendrait pas en cours avant au mieux début juin.

"On ne voit pas ce qui arrive après, on n'a pas de plan d'après-déconfinement. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus facile pour moi. C'est le grand flou et la seule chose qu'on peut faire c'est de travailler pour être moins inquiet."

Marie-Alix, sa maman, s'inquiète surtout pour l'oral du bac de français, officiellement toujours maintenu.

"L'entraînement à l'oral n'a pas pu être fait en classe depuis tellement longtemps... Je pense que mon fils ne se sentirait pas correctement préparé. Je pense que oui ça peut rendre anxieux."

"Un décrocheur qui revient pour nous ce serait une réussite"

Même réduite, la fin d'année scolaire doit quand même avoir lieu plaide Olivier Beaufrère, proviseur et membre du syndicat des chefs d'établissement.

"Il faut qu'on pense à des élèves oubliés de la continuité pédagogique. Un décrocheur qui revient pour nous ce serait une réussite. Si on peut en profiter et en accrocher quelques uns pourquoi, mais pour la fin de l'année ça s'annonce compliqué."

Toutes les familles seront informées par l'éducation nationale d'ici la semaine prochaine de ce qui est prévu pour leur enfant.

Nicolas Ropert et benjamin Pelsy (avec J.A.)