RMC

"C'est une catastrophe!": Trump interdit aux Européens d'entrer aux Etats-Unis, les professionnels du voyage inquiets

Donald Trump a annoncé ce mercredi la suspension pour 30 jours de l'entrée aux Etats-Unis des voyageurs ayant récemment séjourné en Europe, à l'exception des citoyens américains. Une mesure draconienne censée endiguer la pandémie de coronavirus.

"J'ai décidé de prendre des actions fortes mais nécessaires pour protéger la santé et le bien-être de tous les Américains", a annoncé Donald Trump lors d'une allocution solennelle depuis le Bureau ovale de la Maison Blanche. 

"Pour empêcher de nouveaux cas de pénétrer dans notre pays, je vais suspendre tous les voyages en provenance d'Europe vers les Etats-Unis pour les 30 prochains jours", a-t-il ajouté, déplorant que l'Union européenne n'ait pas pris "les mêmes précautions".

"Je ne pense pas que les Américains laissent passer les Européens qui seront en transit"

Cette mesure, qui entrera en vigueur vendredi à minuit heure de Washington soit 4 heures du matin heure de Paris, ne concernera pas le Royaume-Uni, a précisé le milliardaire républicain. Elle s'appliquera à toute personne ayant séjourné dans l'espace Schengen au cours des 14 jours précédant leur arrivée prévue aux Etats-Unis, à l'exception des Américains et des résidents permanents.

"Il y aura des vols pour les Etats-Unis parce que les Américains qui sont en Europe peuvent rentrer chez eux. Idem pour les Français qui sont déjà aux Etats-Unis. Mais il n’y aura plus la possibilité pour des passagers français et européens de se rendre aux Etats-Unis. Même avec une escale à Londres. Je ne pense pas que les Américains laissent passer les Européens qui seront en transit", explique Jean-Pierre Mas, président des entreprises du voyage au micro de Jean-Jacques Bourdin.

"Cette décision ne correspond à aucun principe de précaution réel en matière sanitaire"

Une décision sans précédent et dont les répercussions sur l’économie risquent d’être conséquentes pour ce professionnel du tourisme: "Cette décision ne correspond à aucun principe de précaution réel en matière sanitaire. Le virus ne s’arrête pas aux frontières. C’est absurde mais ça ressemble à ce que sait faire Trump. Pour l’économie du tourisme et du voyage, globalement, c’est une catastrophe. Mais pour l’économie de façon générale, ça va avoir des répercussions extrêmement importantes".

Des répercussions, sur l’axe aérien le plus emprunté par les européens: "Une dizaine de millions de passagers européens vont aux Etats-Unis chaque année. C’est la première destination touristique long courrier vendue en France. Et c’est surtout un trafic affaire avec les entreprises qui empruntent régulièrement l’axe France-Etats-Unis".

La NBA suspendue jusqu'à nouvel ordre

Après la montée de fièvre et les tremblements, le KO: la NBA a annoncé la suspension de sa saison après que pivot français d'Utah Rudy Gobert a contracté le coronavirus, dont la propagation met sous cloche le sport en Amérique du Nord.

Bourdin Direct (avec C.P.)