RMC

"C'est une honte": un convoi de combustible nucléaire Mox quitte la France pour le Japon

-

- - -

Un convoi transportant du combustible nucléaire Mox ("mélange d'oxydes"), contenant du plutonium, a quitté La Hague (Manche) dans la nuit de mardi à mercredi pour rejoindre Cherbourg, d'où il gagnera le Japon par voie maritime.

C'est un convoi dangereux qui va prendre la direction du Japon ce mercredi. Du MOX, du combustible nucléaire fabriqué à partir de déchets radioactifs recyclés, a quitté La Hague dans la Manche dans la nuit de mardi à mercredi pour le port de Cherbourg. 

C'est de là que deux bateaux ramèneront ces éléments hautement radioactifs au Japon, qui n'a pas les moyens de traiter son plutonium usé sur son sol. C'est le septième transport de Mox de la France vers le Japon depuis 1999. Le dernier date de 2017.

"En cas d'accident, les risques sont accrus avec le Mox"

Une opération qui déplait fortement aux associations anti-nucléaire comme l'explique Charlotte Mijeon, membre du réseau "Sortir du Nucléaire".

"C'est une honte, dans un pays qui a déjà été victime d'un accident nucléaire que l'on continue à exporter du combustible, alors même que la population locale est opposée au redémarrage des réacteurs.
On se retrouve donc avec une industrie nucléaire française qui fait fi de tout ça. Et qui envoie un combustible dangereux. En cas d'accident, les risques sont accrus. Donc c'est une honte d'envoyer du combustible au Japon, et encore plus du combustible Mox."

>>> A LIRE AUSSI - Essais nucléaires: Emmanuel Macron reconnaît la "dette" de l'Etat envers la Polynésie française

Gwenaël Windrestin (avec J.A.)