RMC

"Ca attire l'oeil sur certains patients": les médecins généralistes ont maintenant la liste de leurs patients non-vaccinés

Les médecins traitants peuvent désormais librement accéder à la liste de leurs patients qui ne sont pas encore vaccinés.

Comment convaincre les derniers réfractaires à la vaccination ? Les médecins généralistes peuvent depuis le 29 juillet obtenir via l'Assurance maladie la liste de leurs patients non-vaccinés. Selon nos informations, il y a une semaine, ils étaient déjà 16.800 à avoir demandé à recevoir cette liste.

Avec cet outil, le gouvernement espère accélérer la vaccination en jouant sur la proximité et la confiance entre un patient et son médecin traitant. Dans l'Essonne, ans son cabinet, Pascal Charbonnel, médecin généraliste, reçoit ses patients et en dehors du motif de consultation, la question de la vaccination s’invite. Le médecin cible les personnes à convaincre. Car depuis quelques jours, à sa demande, l’Assurance maladie lui a transmis la liste des patients non-vaccinés.

"Je peux ouvrir la question, leur demander pourquoi"

"Cette information m'aide quand on est en consultation, je peux ouvrir la question, leur demander pourquoi. Ca attire l'oeil sur certains patients qu'on voit immédiatement comme étant à risque car pour eux ça peut être plus problématique que pour d'autres." 

Justement il prend quelques minutes avec l’un d’eux par téléphone. Malgré les risques liés à son âge, ce patient de 66 ans refuse la vaccination.

"Vous êtes pas protégé directement de la maladie c'est vrai. Mais ce n'est pas ce qu'on lui demande, on demande au vaccin que vous nous ne retrouviez pas en réanimation et que nous fassiez pas une forme grave", lui dit-il.

Le patient ne reviendra pas sur sa décision, pour le moment. Mais Pascal Charbonnel compte bien insister encore, comme avec les 20% de sa patientèle non-vaccinée.

>>> A LIRE AUSSI - Campagne lancée aux USA, bientôt en France? Ce qu'il faut savoir sur la troisième dose de vaccin anti-Covid

Azaïs Perronin (avec J.A.)