RMC

Comment se fait la répartition des doses de vaccin en France?

INFOGRAPHIE - Mi-mai, mi-juin... Qui pourra se faire vacciner et quand contre le Covid-19?

INFOGRAPHIE - Mi-mai, mi-juin... Qui pourra se faire vacciner et quand contre le Covid-19? - AFP

La compétition entre les territoires pour obtenir les vaccins est donc ouverte. Car s'il y a bien des critères pour opérer cette répartition du précieux sérum, ils peuvent évoluer selon la situation sanitaire.

Devant la résurgence de l'épidémie et la dégradation de la situation sanitaire dans certains départements, plusieurs responsables locaux ont demandé au gouvernement d'accélérer la distribution de doses de vaccins dans les zones concernées.

La compétition entre les territoires pour obtenir les vaccins est donc ouverte. Car si l'on peut s'en douter, il y a bien des critères pour opérer cette répartition du précieux sérum, décidée par les Agences régionales de Santé. Et pour envoyer les doses dans tel ou tel département, les ARS s'appuient notamment sur un critère, le plus important : le nombre de personnes cibles à vacciner.

Le gouvernement avait décidé, dans un premier temps, de réserver la vaccination aux plus de 75 ans. Ce sont donc les départements dans lesquels il y avait plus de personnes âgées qui ont reçu le plus de doses. C'est l'une des raisons pour lesquelles, par exemple, la Seine-Saint-Denis, un département jeune, estime avoir reçu moins de doses.

Près de 3 millions de vaccination

Mais dernièrement, le gouvernement a aussi livré des doses en fonction de la situation épidémique. 30.000 doses de vaccins supplémentaires avaient par exemple été livrées en Moselle il y a deux semaines... pour lutter contre une explosion du nombre de cas de variants dans ce département.

On recensait au 27 février, 2.967.937 de personnes ayant reçu au moins une première dose de l'un des trois vaccins disponibles selon Covid Tracker, loin de l'objectif initial du gouvernement qui voulait avoir vacciné 4 millions de personnes dès la fin février.

>> A LIRE AUSSI - "La France est devenue un pays sous-développé": le coup de gueule de Charles Consigny contre les contrôles et le "fiasco" de la vaccination

Martin Bourdin