RMC

Consultations médicales gratuites et plus longues pour les personnes vulnérables: comment ça marche ?

Face à la baisse des visites chez le médecin, les autorités lancent un nouveau type de consultation pour les plus fragiles.

Une consultation gratuite, et plus longue pour les personnes les plus vulnérables, et les personnes âgées de plus de 65 ans, et qui ne se sont pas déplacées chez le médecin durant le confinement. C'était une demande des médecins généralistes, et le premier Ministre l'a annoncé jeudi, dans sa présentation de la phase 2 du déconfinement. La mise en place d'une consultation appelée "bilan et vigilance".

Et ces consultations seront mieux rémunérées pour les médecins, à hauteur de 46euros. Car depuis depuis le déconfinement, et le retour à une activité normale, les généralistes, voient 15% de patients en moins dans une journée. Moins de monde dans les cabinets, parce que les rendez-vous sont plus long.

Et pourtant, il faut faire un point précis, avec tous ces malades chroniques, qui ne sont pas venu ses deux derniers mois, qui n'ont pas eu un suivi idéal de leur maladie ou de leur état de santé. On parle là de maladie cardio vasculaire, de diabète, de cancer, d'obésité et même des femmes enceinte de plus de trois mois.

Qui est concerné ?

Il s'agira donc de faire un bilan de l'impact du confinement sur ces patients, et potentiellement de leur conseiller le meilleur comportement à avoir face au Coronavirus qui n'a pas complètement disparu. Et ces consultations devrait durer au moins trente minutes, assure un médecin à RMC évoquant 4 ou 5 patients de ce genre par jour.

Sont concerné, les personnes de plus de 65 ans, celles avec des affections comme les antécédents cardiovasculaires, le diabète, une pathologie chronique respiratoire, une insuffisance rénale chronique dialysée, un cancer évolutif sous traitement, une obésité ou une immunodépression, et les femmes enceintes au troisième trimestre de grossesse.

Thomas Chupin (avec G.D.)