RMC

Coronavirus: face au relâchement, Jean Castex durcit le ton

Pour tenter d'endiguer le retour de l'épidémie de Covid-19, Jean Castex hausse le ton et demande aux préfets d'étendre le port du masque.

Le Premier Ministre a fait un bilan inquiétant de la situation en France des derniers jours face à l'épidémie de Covid-19: 2000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour, contre 1000 il y a trois semaines. Et 25 clusters sont repérés chaque jour contre 5 à la mi-juillet. Face au retour de l’épidémie, Jean Castex hausse le ton : "Je fais le constat comme beaucoup d’entre vous d’une moindre discipline, d’une moindre vigilance et d’une moindre solidarité", a-t-il lancé en guise de remontrances lors d'un déplacement dans un hôpital de Montpellier.

Chiffres à l'appui, Jean Castex insiste et l'affirme, la situation se dégrade, et prévient: "Tout cela est préoccupant. Si nous ne réagissions pas collectivement nous nous exposons à un risque élevé de reprise épidémique qu’il sera difficile à contrôler".

Le port du masque étendu ?

Mais pour contrer ce retour de l'épidémie le chef du gouvernement préconise avant tout d'étendre des mesures déjà existantes : "Je vais demander aux préfets de se rapprocher des élus locaux pour étendre le plus possible l’obligation du port du masque dans les espaces publics".

Le chef de l’Etat veut également accentuer aussi les contrôles, avec la possibilité de fermer à certains horaires les bars et les restaurants. Mais Jean Castex le martèle : "Il en va de la responsabilité de chacun des français pour ne pas relancer l'épidémie".

Romain Cluzel (avec Guillaume Dussourt)