RMC

Coronavirus: il faut "confiner la France entière", affirme Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à la Pitié-Salpêtrière

Le nombre de cas atteints du coronavirus en France ne cesse d’augmenter. Face à cette situation, les médecins appellent les Français à respecter à la lettre les mesures du gouvernement. Le professeur Eric Caumes, invité de la matinale appelle même à un confinement "de la France entière".

Alors que le Premier ministre a annoncé ce samedi la fermeture des commerces non indispensable à la société, les Français sont malgré tout sortis en masse dans les villes ce dimanche. Il semble donc difficile de parvenir à imposer un confinement plus stricte.

Pourtant, "les mesures qu’on prend aujourd'hui ne porteront leurs fruits que dans 15 jours", a précisé ce lundi dans la matinale de Jean-Jacques Bourdin, le chef du service des maladies infectieuses à la Pitié-Salpêtrière.

"On est en capacité d’affronter la vague mais certainement pas un tsunami"

Alors, "il ne faut pas attendre" pour le professeur Eric Caumes. Pour "casser l’épidémie", il faut "confiner la France entière": "Il n’y a pas d’autre solution. Chaque jour perdu est précieux. Le nombre de cas double tous les trois jours. On a tous sous-estimé la portée donc des mesures urgentes sont à prendre. Il faut prendre exemple sur le Japon par exemple".

"Ce qu’il se passe dans l’Est de la France, ça va se passer demain dans Paris et on n’a pas comme pour l’Italie 8 ou 9 jours d’écart, là on en n’a que deux ou trois (…) On est en capacité d’affronter la vague mais certainement pas un tsunami", a-t-il précisé au micro de RMC.

Car pour le professeur, ce n’est pas les symptômes de la maladie qui sont les plus inquiétant puisqu’à 98%, on guérit du coronavirus: "Le problème, c’est le nombre de cas. Il va y avoir tellement de personnes qui vont être infectées que même si le pourcentage de décès est faible, sur un grand nombre de personnes c’est énorme".

Bourdin Direct (avec C.P.)