RMC

Coronavirus: la France passe la barre des 20.000 morts

-

- - RMC

La pandémie a tué "davantage en France que toutes les épidémies saisonnières de grippe, même les plus sévères, mêmes les plus longues" selon Jérôme Salomon.

"Un cap symbolique et particulièrement douloureux": la France a dépassé les 20.000 morts depuis le début de l'épidémie de coronavirus, mais la pression continue toutefois de s'alléger sur les hôpitaux.

Au total, 20.265 personnes sont mortes depuis le début de l'épidémie le 1er mars, 547 nouveaux décès enregistrés depuis dimanche. "Ce soir, notre pays franchit un cap symbolique et particulièrement douloureux", a déclaré le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.

La pandémie a tué "davantage en France que toutes les épidémies saisonnières de grippe, même les plus sévères, mêmes les plus longues", et "davantage que la canicule de l'été 2003" qui avait fait 19.000 morts, a souligné le numéro 2 du ministère de la Santé.

Pour autant, l'épidémie poursuit son lent ralentissement. Pour le douzième jour consécutif, le nombre de personnes hospitalisées en réanimation est en légère baisse, à 5.863 (-61). C'est aussi le cas, depuis six jours, pour le nombre de patients hospitalisés. Premier assouplissement accordé par le gouvernement sur la route de ce déconfinement progressif, les aînés fragiles confinés dans les Ehpad ont retrouvé leur droit aux visites.

La rédaction de RMC (avec AFP)