RMC

Coronavirus: le maire de Cannes constate "beaucoup plus de civisme" qu'à Paris

Des gendarmes qui procèdent à des verbalisations pendant la période de confinement, à Carnon le 19 mars 2020

Des gendarmes qui procèdent à des verbalisations pendant la période de confinement, à Carnon le 19 mars 2020 - SYLVAIN THOMAS / AFP

David Lisnard, maire de Cannes, se satisfait de la décision des autorités de prohiber l'accès aux plages en cette période de confinement. Dans l'émission RMC Mobilisation Générale, il observe cependant que les règles sont plutôt bien respectées dans sa ville.

Les balades sur le sable fin ou les galets, c'est terminé. Les autorités françaises ont interdit ce jeudi l'accès aux plages de tout l'arc méditerranéen, de la Corse et de nombreux départements de la façade atlantique. La faute à des infractions constatées depuis l'entrée en vigueur des règles de confinement face à la pandémie de coronavirus. "J'avais décidé la fermeture avant l'arrêté préfectoral", souligne David Lisnard, maire de Cannes, invité ce jeudi après-midi de RMC Mobilisation Générale.

"C'est une décision nécessaire, poursuit l'édile qui n'est toutefois pas alarmiste sur le comportement de ses administrés. L'ordre public est respecté, sauf exceptions qui sont verbalisées. On a adressé 67 PV aujourd'hui. (...) Je vois les images de Paris, on n'est pas dans cette situation là. J'ai l'impression qu'il y a beaucoup plus de civisme qui s'exprime chez nous. (...) On n'a que quelques récalcitrants, au moment où l'on parle".

"La quasi totalité de la population respecte les règles"

David Lisnard s'appuie sur 247 policiers municipaux et agents de surveillance de la voie publique (ASVP) pour faire respecter les règles de confinement. "Objectivement, lorsque l'on exprime, qu'on informe et qu'on réprime, ça fonctionne. Très sincèrement, la quasi totalité de la population respecte les règles", observe le porte-parole de l’association des maires de France.

Le non-respect des règles de confinement, qui permettent à la population de sortir dans quelques cas très précis, peut faire l'objet d'une amende de 135 euros. Elle passe à 375 euros, en cas de majoration.

Julien Absalon