RMC

Coronavirus: le Premier ministre Jean Castex durcit le ton et évoque un potentiel reconfinement

-

- - -

À l'occasion de son premier grand oral télévisé, le Premier ministre a évoqué l'hypothèse d'un reconfinement, alors que la situation sanitaire se dégrade sur l'ensemble du territoire.

Pancarte et courbe à l'appui, Jean Castex durcit, encore un peu plus, le ton, et n'écarte pas un potentiel reconfinement: "C’est une course contre-la-montre si nous n’agissons pas, on pourrait se retrouver dans une situation proche de celle que l’on a connu au printemps, juste avant le confinement", assure-t-il sur France 2.

"Il faut l'éviter" précise le premier ministre. Mais le reconfinement, hypothèse extrême est désormais un scénario envisageable. Pour Jean Castex, c'est une façon de défendre les nouvelles restrictions, comme la fermeture totale des bars à Marseille.

"On a trois fois plus de chances d'être contaminé dans un bar que dans un commerce normal"

"À partir d'une certaine heure dans les bars, il y a des gens qui ne respectent plus les gestes barrières et ne portent plus de masque. On a trois fois plus de chance d’être contaminé dans un bar que dans un commerce normal", précise le chef du gouvernement.

Jean Castex évoque des "mesures d'anticipation", basées sur les chiffres de patients admis en réanimation. Des chiffres que le premier ministre voit exploser, "début novembre", si les mesures annoncées mercredi ne sont pas respectées.

Paul Barcelonne (avec Guillaume Dussourt)