RMC

Coronavirus: un petit patron sur deux va annuler ou reporter ses vacances

INFORMATION RMC - RMC vous dévoile ce matin une étude de la Fondation MMA sur l'état d'esprit des petits patrons à l'heure de la relance. Et il en ressort que 44% des petits patrons vont renoncer ou écourter leurs vacances d’été.

L'autre conséquence du coronavirus. 802 chefs d’entreprises de TPE/PME/ETI ont été interrogés pour une enquête Opinionway, et les résultats montrent qu’ils restent très combatifs face à la crise lié au coronavirus, et finalement assez optimistes.

74% des chefs d’entreprise interrogés sont confiants pour leur avenir professionnel mais il y a quand même aussi des inquiétudes pour près d’un patron sur deux, des inquiétudes pour leur trésorerie et leur carnet de commande. D’ailleurs, près d’un sur deux va effectivement écourter, repousser ou carrément annuler ses vacances d’été. Un chiffre qui grimpe à 53 % chez les dirigeants du secteur du commerce.

Des patrons qui veulent aussi faire évoluer leurs entreprises

Il y aura clairement eu un avant et un après Covid-19. 4 petits patrons sur 5 veulent faire évoluer leurs structures notamment au niveau de l’organisation du travail. Avec au moins un changement. Et 40% envisagent aussi de recalibrer leurs effectifs.

Et en même temps les dirigeants de petites entreprises veulent aussi conserver une part plus importante de leur temps à leur vie de famille. Durant le confinement, 79% des dirigeants ont pu profiter de leur famille, de leurs proches, s’occuper plus souvent de leurs enfants ou plus s’investir dans la répartition des tâches au sein du foyer.

La moitié d’entre eux environ, a profité de cette période pour bricoler, jardiner (56%), prendre le temps de lire, regarder la TV, écouter la radio ou de la musique (51%), ou cuisiner (50%). Résultat : de nouvelles habitudes de vie que les patrons souhaitent conserver à une très large majorité (80 à 90%) une fois la crise passée.

Marie Dupin (avec J.A.)