RMC

Covid-19: ces chiffres très préoccupants de l'épidémie dans les Ehpad

"Les quatre à six semaines qui viennent vont être très difficiles", explique le principal syndicat des Ehpad privés.

472 malades du Covid-19 sont décédés à l'hôpital ces dernières 24 heures, tandis que le même chiffre a été enregistré pour les entrées en réanimation, selon les données publiées mardi par Santé publique France.

Les nouveaux décès - à l'hôpital ainsi qu'en Ehpad et autres établissements médico-sociaux - portent le bilan total des morts du Covid-19 en France à 42.207, selon l'agence sanitaire.

Dans les Ehpad, la situation est particulièrement inquiétante: il y a eu 98 morts quotidiennement dans les Ehpad entre le 6 et le 10 novembre, selon les chiffres de Santé publique France. C'était encore 70 la semaine dernière. 

Malgré le protocole sanitaire, les visites très limitées et encadrées, le coronavirus est bien présent dans les Ehpad, et les chiffres ne cessent d'augmenter. 1.317 établissements sont désormais recensés comme "foyers de contamination", soit près de deux établissements sur dix. 

Des exemples dramatiques

Il y a des exemples dramatiques a travers tous le pays: mardi, on apprenait par exemple le décès de neuf résidents dans un Ehpad proche de Caen. Là-bas, 80% des résidents ont été testé positifs. A Annecy, le personnel affirme avoir passé un week-end de cauchemar: 24 résidents d'un établissement sont morts en l'espace de quelques jours. En Haute-Garonne aussi, où 37 foyers épidémique ont été recensés en Ehpad. Lors de la première vague, il y en avait à peine la moitié.

"Les quatre à six semaines qui viennent vont être très difficiles", explique le principal syndicat des Ehpad privés, sur RMC.

Pour autant, le gouvernement n'envisage pas la fermeture totale des Ehpad comme au printemps dernier. Ce n'est d'ailleurs pas du tout réclamé par les professionnels du secteur. Il y a eu 18.595 morts dans les Ehpad depuis le début de l'épidémie.

>> A LIRE AUSSI - "On arrive à des situations carcérales": une fille de résidente d'Ehpad dénonce "l'autoritarisme" de certains directeurs

Lundi, la France avait enregistré le bilan quotidien le plus élevé depuis le début de la 2e vague épidémique avec 551 morts en 24 heures en milieu hospitalier. Un plus haut avait été atteint le 6 avril, avec 613 décès en 24 heures à l'hôpital. "Le pic de l'épidémie est devant nous, la deuxième vague progresse toujours", avait mis en garde lundi le directeur général de la Santé, le Pr Jérôme Salomon.

Dans les services de réanimation, les admissions sont également à la hausse avec 472 de plus en 24 heures, soit un total de 4.736 patients touchés par le Covid-19 dans ces services, sur une capacité totale et toutes pathologies confondues déjà portée de 5.000 à 6.400 lits et qui devrait bientôt passer à 7.500.

Thomas Chupin