RMC

Covid-19: "Je pense que la nouvelle souche mutante est déjà en France", avance un généticien

Selon un généticien français, la souche mutante de Covid-19 qui prolifère au Royaume-Uni est déjà présente en France alors que l'Europe se barricade contre son ancien membre.

Depuis dimanche minuit, toutes les liaisons entre la Grande-Bretagne et la France ainsi que d'autres pays d'Europe sont coupée. La raison? une nouvelle souche du Covid-19 identifiée chez plus de 1000 personnes, principalement dans le sud de l'Angleterre. Une variante qui pourrait être impliquée dans la propagation "exponentielle" du virus observée dans la zone.

Selon le conseiller scientifique du gouvernement Patrick Vallance, qui s'exprimait samedi, cette souche serait apparue mi-septembre et aurait causé 62 % des contaminations détectées à Londres et 43 % de celles enregistrées dans le sud-est de la région britannique. Cette variation, qui selon lui devenait la forme "dominante", aurait entraîné "une très forte hausse" des hospitalisations en décembre.

"Cette nouvelle souche a des caractéristiques ennuyeuses. Il y a de nombreuses anomalies génétiques qui pourraient faciliter l’entrée du virus dans le corps humain et qui pourraient rendre ce virus beaucoup plus contaminant", s'inquiète ce lundi sur RMC le professeur Philippe Froguel, généticien au CHU de Lille. "Cette souche est très fréquente à Londres où dans le même temps le nombre de contaminés augmente", ajoute-t-il.

Si la mutation du virus est une chose normale que l'on voit notamment avec la grippe saisonnière, l'inquiétude grandit alors que cette nouvelle souche fait son apparition à l'aube d'une hypothétique troisième vague et pourrait même résister au vaccin. Et la France ne serait pas prête pour détecter d'éventuelles mutations du Covid-19.

"En France, on n'a pas de réseau de séquençage systématique des souches virales"

"On a réagi probablement un peu tard parce qu'en France, on n'a pas de réseau de séquençage systématique des souches virales. C'est ce que le groupe de scientifique dont je fais partie a proposé au gouvernement. Il y a des grands centres de séquençages du génome humain qui ont déjà mis en place des protocoles pour séquencer de manière très fiable le virus. On attend le feu vert du gouvernement pour grâce aux échantillon s qu'on nous amènerait donner cette réponse: 'Cette souche 'est-elle déjà présente en France?' et adapter notre lutte contre cette pandémie", explique le généticien.

"Je pense que cette souche est de toute façon déjà en France", averti Philippe Froguel, qui explique qu'elle a déjà été repéré en Italie et aux Pays-Bas, deux des premiers pays à avoir arrêté toutes liaisons avec le Royaume-Uni.

Samedi, le Premier ministre Boris Johnson a indiqué qu'au Royaume-Uni, cette nouvelle variante du virus se transmet "bien plus facilement", avançant qu'elle serait "jusqu'à 70 % plus contagieuse". Mais : "Rien n'indique pour le moment que cette nouvelle souche cause un taux de mortalité plus élevé (...), mais des travaux urgents sont en cours pour confirmer cela", a relativisé samedi le médecin-chef de l'Angleterre, Chris Whitty.

Guillaume Dussourt