RMC

Comment limiter le risque de contamination pendant le réveillon de Noël?

Il est bien possible d'éviter de se contaminer à Noël. Voici les bons gestes à adopter : port du masque obligatoire dès qu'on n'est pas en train de manger, pas de face-à-face au moment du repas et aérer les pièces durant la soirée.

Plus que trois jours avant le réveillon. Évidemment, c'est un moment très attendu par les familles, un moment de retrouvailles, mais qui s'accompagne d'inquiétude cette année surtout pour les personnes âgées et fragiles. Alors comment éviter de se contaminer pendant le dîner ? Quels gestes adopter pour éviter de transformer son réveillon en cluster?

Le premier geste barrière à respecter, c'est le port du masque. Il faut le porter dès qu'on n'est pas en train de manger. On peut l'enlever et le remettre, à condition de le manipuler correctement, c'est-à-dire l'attraper derrière vos oreilles par le petit élastique et le remettre sans l'avoir touché. C'est aussi possible de le poser sur la table, mais à ce moment-là, il vaut mieux le ranger dans une enveloppe ou dans un petit sac. 

Ce qui peut être bien aussi, c'est de mettre sur la table une bouteille de gel hydroalcoolique pour que tout le monde puisse se désinfecter les mains régulièrement. Et à l'apéritif surtout pas d'assiette dans laquelle tout le monde pioche, il faut absolument prévoir des portions individuelles. Et évidemment installer les invités à table le plus loin possible les uns des autres en diagonale pas face à face.

Important d'aérer

Il faut aussi aérer la pièce toute la soirée. En effet, l'aération permet vraiment de limiter les contaminations donc il faut aérer souvent, et même si possible laisser une fenêtre ouverte ou entrouverte toute la soirée pour qu'il y ait au moins un filet d'air qui circule tout le temps. 

Autre conseil, si le repas a lieu chez vous, il faudrait dans l'idéal garder le masque pendant que vous cuisinez. Il faut aussi qu'une seule personne fasse le service. Vous pouvez aussi désinfecter souvent les poignées de portes, les interrupteurs, toutes les surfaces qui sont touchées par les autres invités. Évidemment, il faudrait dans l'idéal que tous les invités aient pu faire un test dans les 72 heures précédant le dîner. Et tout ça doit être cumulé, c'est-à-dire que plus vous allez multiplier les gestes barrières moins vous avez de risque d'être contaminé ou de contaminer quelqu'un.

Si vraiment vous avez envie de faire un câlin vous pouvez éventuellement le faire si possible dehors et surtout absolument masqué, le visage tourné dans la direction opposée à l'autre personne. Il ne faut pas parler pendant l'étreinte et surtout il ne faut pas que ça dure trop longtemps. 

Enfin dernier conseil pendant le repas parler à voix feutrée parce que plus on parle fort plus on postillonne. C'est pour ça aussi qu'il est conseillé de ne pas trop boire parce que quand on boit la vigilance baisse, on a tendance à parler plus fort et à faire moins attention aux gestes barrières. 

Marie Dupin