RMC

Covid-19: le couvre-feu, une mesure drastique mais efficace

RMC
En Allemagne, plusieurs villes appliquent un couvre-feu de 23h à 6h du matin. En Guyane, la mise en place d'un couvre-feu a permis de réduire le taux d'incidence de manière drastique.

Pour endiguer l'épidémie de Covid-19 qui connaît un rebond important, le gouvernement envisage l'instauration d'un couvre-feu dans plusieurs grandes villes en s'inspirant de ce qui se fait en Guyane ou chez nos voisins européens.

C'est une mesure digne d'un état de guerre, similaire à un confinement, à partir d'une certaine heure, mais une mesure qui semble faire ses preuves. De l'autre côté de l'Atlantique en Guyane, le couvre-feu est en vigueur de minuit à 5h du matin avec interdiction des rassemblements, fermeture des commerces, bars et restaurants. Et le taux d'incidence y est en constante baisse, depuis fin juin. Le nombre de contaminations a drastiquement baissé dans le département.

Des couvre-feux locaux déjà mis en place pendant le confinement

Des mesures de restriction ont aussi été prises dans plusieurs grandes villes d'Allemagne : à Berlin à Francfort et Cologne notamment avec la fermeture de 23h à 6h du matin de tous les lieux recevant du public, à l'exception des stations-essence et des pharmacies. En Belgique et à Tunis, un couvre-feu a également été mis en place.

En France, des couvre-feux locaux avaient déjà été pris pour durcir les mesures de confinement, fin mars à Mulhouse, Montpellier, Nice, ou Perpignan.

Paul Barcelonne (avec Guillaume Dussourt)