RMC

Covid-19: les Niçois craignent un reconfinement le week-end

La préfecture des Alpes-Maritimes pourrait annoncer ce lundi matin la mise en place d'un confinement le week-end à Nice et sur le littoral, alors que la situation est hors de contrôle.

Masqués, Mélissa et Christophe se promène à l'air libre un dimanche. Ils en profitent car ce pourrait être interdit le week-end prochain à Nice et sur le littoral: "Ça ne nous réjouit pas mais si on doit le faire et adopter un comportement citoyen pour le bien de tous, on le fera, c'est un sacrifice de plus".

Le préfet des Alpes-Maritimes doit livrer les contours d'un nouveau tour de vis sanitaire ce lundi matin car la tendance n'est pas bonne. Dans les Alpes-Maritimes, le taux d'incidence explose : trois fois plus qu'ailleurs en France. On recense 557 cas pour 100.000 habitants, quand la moyenne nationale s'établit à 197.

Les restaurateurs encore plus touchés

Ça ne réjouit pas non plus Hélène, 24 ans, qui l'affirme d'ores et déjà, elle ne respectera pas à la lettre et ces nouvelles restrictions: "Je ne trouve pas ça judicieux de nous enfermer comme ça. Je ferais ma vie comme avant, sinon on tombe en dépression et c'est encore pire que le Covid-19".

Ceux qui n'auront sans pas le choix que de respecter les consignes, ce sont les commerçants: s'ils sont fermés le week-end leur chiffre d'affaires va être encore plus touché, craint Philippe Desjardins, président la Fédération du commerce Niçois: "Là on avait entre 30 et 40% du chiffre d'affaires en moins, là on va tomber à 50-70%. On est face à un mur énorme". Autre crainte pour les commerçants : que les annonces dissuadent les touristes de venir à Nice. 

Nicolas Traino et Mahauld Becker-Granier