RMC

Crise du transport, pénuries de matières premières: c'est déjà le moment de faire vos courses... de Noël

Si vous voulez faire de bonnes affaires, c'est maintenant qu’il faut commencer à faire ses courses de Noel ! Emmanuel Lechypre nous explique pourquoi.

Vous avez encore la tête aux listes de fourniture scolaires ? Dommage, car effectivement, ce serait le bon moment pour s’occuper des achats de Noel ! D'habitude le bon moment c’est début novembre.

Les spécialistes du comparateur de prix Idealo estiment que c’est la sixième semaine avant Noël que les articles sont les plus disponibles et les moins chers. Mais cette année, ça risque d’être beaucoup plus compliqué que ça.

Pénurie de bois, usines fermées à cause du Covid...

En effet, le Père Noel risque de rencontrer de sérieux problèmes d’approvisionnement. A cause de la crise sanitaire d’abord. L’usine du Père Noel, c’est l’Asie, 90% des jouets y sont fabriqués. Or l’épidémie est en train d’y repartir et de plus en plus d’usines sont obligées de fermer, au Vietnam notamment qui fabrique la moitié des Nike vendues en Europe.

C’est ainsi qu’on va manquer de baskets dans les prochains mois, ces baskets dont rêvent parfois les ados et qui auront bien du mal à parvenir jusqu’au sapin !

Il y aussi la pénurie mondiale de bois et de semi-conducteurs, qui va pénaliser la fabrication de nombreux jouets.

Le transport également impacté

Une fois que les jouets sont fabriqués, encore faut-il les transporter. Or il n’y a plus de containers disponibles. Dans certains ports, les bateaux attendent plusieurs jours pour décharger leurs marchandises. Et on ne peut pas en fabriquer plus, puisqu’on manque d’aluminium !

Encore faut-il que les ports fonctionnent : le port de Nig Gboi, 3e plus gros port de containers du monde vient de fermer pour des cas de Covid.

Quand les jouets seront sur les rayons il coûteront plus cher

Hasbro par exemple, la fabricant des Transformers, des toupies Beyblade du Monopoly, ou des Nerf a passé ses commandes plus tôt, mais les tarifs du fret maritime ont quadruplé depuis le début de l’année. Résultat : le groupe va augmenter ses prix au troisième trimestre. A peu près le même son de cloche chez Mattel.

Et puis chez Lego ce sera compliqué aussi: des grandes chaînes de magasins américaines ont déjà passé des commandes : elles n’ont reçu que le tiers des quantités demandées faute de stocks. Cette année la sécurité plus que la nouveauté !

>>> A LIRE AUSSI - Dans quels centres commerciaux faut-il présenter un pass sanitaire?

Emmanuel Lechypre (avec J.A.)