RMC

Des patrons de salles de sport vont déposer une plainte contre Jean Castex, Olivier Véran et Roxana Maracineanu

Sur RMC, une gérante de salle de sport témoigne des difficultés pour ces dernières de tenir le coup financièrement sans réouverture rapide. Un collectif de patrons va déposer plainte contre le gouvernement.

Les salles de sport sont en danger, et leurs gérants haussent le ton. Un collectif de patrons de salles de sports s'est formé. Nommé "Réouverture le 4 janvier 2021, quoi qu'il en coûte" il compte poursuivre en justice des membres du gouvernement.

Aurélie Benoist, co-gérante de 14 salles Fitness Park dans le nord-est de la France et en Ile-de-France fait partie de ce collectif et témoigne sur RMC sur la difficulté pour les salles de sport de tenir. Elle estime que les aides ne suffisent plus pour survivre.

"Le mois de janvier est avec septembre octobre nos trois plus gros mois de l'année. C'est très compliqué, les aides ne suffisent pas pour payer nos charges. Les loyers sont très lourds..."

"C'est 7 millions de Français qui pratiquent et qui sont à la rue de sport"

Emmanuel Macron avait annoncé la semaine dernière que les salles de sport, comme les restaurants, ne rouvriront pas avant le 20 janvier, si la situation sanitaire le permet. Mais ça ne suffit pas. Le collectif va porter plainte dans les prochains jours contre Jean Castex, Olivier Véran et Roxana Maracineanu pour "mise en danger des sociétés commerciales".

"Des salles de sports ferment et ne rouvriront pas, aujourd'hui on veut porter plainte, si et seulement si il n'y a pas de réponse valable, pour mise en danger des sociétés commerciales et non assistance à personnes en danger. C'est une catastrophe pour le milieu. Et c'est 7 millions de Français qui pratiquent et qui sont à la rue de sport."
J.A.