RMC

Écoles fermées, rues désertes… L’Italie en alerte maximale face à la propagation du coronavirus

Le pays est durement touché par le coronavirus. Depuis l'arrivée du Covid-19, 3858 personnes ont été infectées et 148 sont mortes.

La situation s'aggrave en Italie. Toutes les régions sont concernées par le coronavirus. Le pays déplore désormais 148 morts, 41 pour la seule journée d'hier et 3.858 personnes infectées. Pour faire face à cette crise sanitaire, mais aussi économique qui pourrait en découler, le Premier ministre Giuseppe Conte a annoncé hier un plan de 7,5 milliards d'euros. Depuis hier et la fermeture de 58.000 établissements scolaires et universités dans tout le pays, 8,5 millions d'élèves et d'étudiants sont privés de cours jusqu'au 15 mars et la vie semble s’être arrêtée.

Sur la place du peuple à Rome, Fiamma fait partie des rares passants. L'ambiance est austère mais cette romaine ne veut pas céder à la panique : "On est tous inquiets mais on essaie de ne pas être alarmistes. Il faut comprendre comment les choses évoluent"

Un référendum annulé

Les conséquences se font déjà sentir pour les restaurateurs. Les tables de Fabrizio Squarcia sont toutes vides et son chiffre d'affaires en chute libre : "Il y a déjà des annulations pour des groupes qui devaient venir l'an prochain à Pâques, c'est sûr il n'y aura personne, on espère du mieux cet été".

Le gouvernement a décidé d'investir 7,5 milliards pour faire face à l'épidémie : "Avec cette somme l'objectif c'est d'aider les familles et les entreprises qui sont dans l'urgence. C'est une question de santé mais aussi d'économie", a assuré Giuseppe Conte. Le gouvernement a également annoncé le report d'un référendum prévu à la fin du mois.

Mahauld Becker-Granier (avec G.D.)