RMC

Electricité: la vigilance reste de mise pour cet hiver

RMC
La sécurité d'approvisionnement électrique de la France pour cet hiver continue de faire l'objet d'une "vigilance particulière", conséquence de la crise sanitaire, a indiqué vendredi le gestionnaire du réseau à haute tension RTE.

"Dans l'ensemble, l'hiver 2020-2021 demeure toujours sous "vigilance particulière", avec une probabilité élevée de situations tendues sur l'équilibre entre offre et demande d'électricité", écrit RTE dans un communiqué.

La saison sera notamment marquée par "une probabilité de tension élevée fin novembre - début décembre en cas de froid précoce".

Les deux réacteurs de Flamanville sont actuellement à l'arrêt

"A cette échéance, le retour des réacteurs nucléaires de Flamanville sera particulièrement suivi, à la fois pour l'équilibre national et local dans le grand Ouest", précise l'entreprise.

Les deux réacteurs de la centrale située dans la Manche sont actuellement à l'arrêt, en raison d'une visite décennale pour l'un et de problèmes techniques pour l'autre.

RTE avait déjà alerté au mois de juin sur la situation particulière causée par la pandémie de Covid-19, qui a notamment bousculé le planning de maintenance des réacteurs nucléaires d'EDF mais aussi abaissé la consommation électrique.

Des mesures prises en cas de froid intense et précoce

L'entreprise a depuis réévalué ses perspectives, "dans un sens légèrement favorable, principalement pour la période allant d'octobre à mi-novembre, où le risque de déséquilibre apparaît dans l'ensemble écarté."

En effet, le programme de maintenance des réacteurs s'est bien déroulé pendant l'été, conduisant à une légère réévaluation à la hausse de la disponibilité du parc nucléaire, essentiellement en octobre et 2021.

Côté consommation, celle-ci "demeure en retrait d'environ 3 à 4 points par rapport à une année normale".

RTE indique toutefois qu'en cas de températures significativement inférieures aux températures de saison, le recours à certaines mesures sera "probable": par exemple interruption de grands consommateurs industriels rémunérés à cet effet ou diminution de la tension sur le réseau n'ayant pas d'impact sur le consommateur.

AFP (avec Maxime Trouleau)