RMC

En quoi consistera le plan d'aide du gouvernement à l'aéronautique?

L'exécutif va présenter cette semaine un plan d'aide à la filière avec des contreparties pour palier à la crise liée au coronavirus

Après avoir annoncé un plan de soutien de quelques milliards d'euros pour la filière automobile, le gouvernement doit annoncer dans les jours qui viennent les contours d'un plan de relance du secteur aéronautique cette fois-ci. C'est ce qu'a annoncé le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

Avec la fermeture des frontières, fermeture des aéroports et suspension des vols, la filière a été durement frappée par la crise liée au coronavirus. Le gouvernement veut lui venir en aide

Un plan à près de dix milliards d'euros selon Les Echos. Il faut tout d'abord faire repartir le trafic aérien, rouvrir l'aéroport d'Orly le 26 juin prochain pour atteindre 40% de son activité normale à la mi-août et puis permettre aux fleurons français Airbus, Safran ou Thalès d'investir rapidement sur des projets d'avenir.

Quelles contreparties?

Par exemple l'avion hybride en 2027 et éviter ainsi d'être dépassé par nos concurrents chinois ou américains. Mais pas question de mettre de l'argent sur la table sans contrepartie.

Le gouvernement va demander aux industriels de produire en priorité en France, relocaliser leurs activités ou créer de nouveaux sites industriels sur le territoire. "De véritables garanties pour l'emploi", a insisté le secrétaire d'Etat aux Transports qui précise que le plan sera dévoilé en détail durant la semaine.

La rédaction