RMC

Environnement: ces mégots qui polluent nos plages

Une vaste enquête vient d'être publiée sur l'impact des mégots dans le monde. On y découvre que les mégots sont les premiers déchets retrouvés sur les plages devant les sacs plastiques ou les bouteilles.

Selon une enquête publiée sur le site NBC News, 60 millions de mégots ont été ramassés sur les plages du monde en 32 ans, c'est que c'est le 1er déchet retrouvé sur les plages. Ça représente un tiers tous les autres déchets ramassés: les sacs plastiques, les bouteilles, les pailles, les gobelets. Le problème, c'est que ces mégots se retrouvent dans la nature et mettent plus de 12 ans à disparaitre notamment à cause de l'acétate de cellulose présente dans les filtres, or les deux tiers des filtres fabriqués chaque année finissent dans la nature.

Une association qui vient d'être créée milite donc pour l'interdiction pure et simple des filtres à cigarettes. Elle s'appelle Cigarette Butt Pollution Projet et leur message est clair: en supprimant les filtres, on supprimera la pollution des mégots. Car les filtres ne présenteraient aucun avantage pour la santé selon les scientifiques.

Une plainte déposée contre les cigarettiers

Ils donnent juste l'impression aux fumeurs qu'ils sont moins intoxiqués mais c'est faux, car il y a des petits trous dans les filtres, qui, du coup, ne filtrent pas. Une plainte a d'ailleurs été déposée en France contre les cigarettiers à ce sujet. Une enquête préliminaire est ouverte.

Le gouvernement doit prendre à la rentrée des décisions pour mettre à contribution les fabricants de cigarettes. Avant l'été, Brune Poirson, secrétaire d'état à la Transition écologique, avait convoqué les cigarettiers pour obtenir des engagements de leur part pour qu'ils apportent des solutions. Les fabricants de cigarettes proposeront-ils la fin des filtres? C'est peu probable. Seront-ils mis à contribution financièrement pour dépolluer les océans? Brune Poirson doit ramasser les copies dans le courant du mois de septembre.

Marie Dupin (avec P.B.)