RMC

Grippe: "Il y a eu un dysfonctionnement du personnel", estime la fille d'une victime

13 personnes sont décédées de la grippe entre le 23 décembre et le 5 janvier à la maison de retraite Korian Berthelot à Lyon. Parmi elles, la mère de Francine, qui était dans l'établissement depuis 4 ans.

Que s'est-il passé à la maison de retraite Korian Berthelot à Lyon? Entre le 23 décembre et le 5 janvier, 13 personnes y sont décédées de la grippe. Au total, 72 résidents ont contracté la grippe dans cette maison de retraite de 110 places. Selon l'établissement, 46% des pensionnaires étaient vaccinés au début de l'épidémie, le 21 décembre. Le ministère de la Santé a communiqué samedi un chiffre de 38%. La moyenne d'âge des victimes est de 91 ans et demi. 6 d'entre elles étaient pourtant vaccinées.

Francine a perdu sa mère le 29 décembre dernier. Elle avait 92 ans, depuis 4 ans dans cet établissement. Aujourd'hui, elle ne comprend pas comment l'état de sa mère a pu se dégrader si vite: "Elle était fatiguée compte tenu de son âge, mais elle marchait, je la sortais. C'est moi qui ai signalé qu'elle n'était pas bien et ça s'est dégradé en quelques jours. Je ne sais pas pourquoi ma maman n'a pas eu de traitement. Elle était très encombrée, elle n'arrivait pas à respirer. Je pense qu'il y a un dysfonctionnement au niveau du personnel".

De mauvaises conditions d'hygiène dans l'établissement?

D'autres proches de résidents ont dénoncé hier de mauvaises conditions d'hygiène dans l'établissement. Certaines mesures de sécurité contre la propagation de la grippe n'auraient pas été appliquées, comme le port de masque pour les soignants et les grippés. L'établissement, lui, affirme que toutes les procédures de lutte contre la grippe ont été respectées.

Le ministère de la Santé a lancé samedi une enquête de l'Igas (Inspection générale des affaires sociales) pour comprendre les raisons de cette série de décès. Un rapport d'étape doit être remis d'ici une semaine.

P.B. avec Claire Andrieux