RMC

Hausse de la consommation de drogue et baisse de l'alcool: "On a l’impression qu'il y a un changement au niveau générationnel"

La consommation de drogue est en hausse chez les jeunes

La consommation de drogue est en hausse chez les jeunes - Capture d'écran RMC Découverte

Si l'alcool a moins la côte chez les jeunes, la consommation de drogue est en augmentation. La cocaïne, de moins en moins chère, est de plus en plus prisée des adultes.

Le dernier rapport de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), révèle une hausse de la consommation de la drogue chez les adultes alors que les jeunes consomment de moins en moins d'alcool. Le cannabis reste la première substance illicite consommée avec 45% d'expérimentateurs parmi les adultes et si l'initiation à d'autres drogues reste rare, la MDMA et l'ectasy ont déjà été expérimentées par 5% des adultes, révèle le rapport.

"On a l’impression qui il y a un changement au niveau générationnel. Peut-être que les messages de prévention fonctionnent. En ce qui concerne l’alcool, la nouvelle génération boit moins mais continue à fumer du cannabis", estime sur RMC Murielle Grégoire, psychiatre et addictologue.

3% de la population jeune et adulte a déjà expérimenté la MDMA

Chez les adultes (les 25-40 ans) comme chez les mineurs, la consommation de drogue et notamment de cocaïne est en forte augmentation, révèle l'OFDT. Une hausse qui s'explique par la facilité à s'en fournir et la baisse drastique des prix: "La cocaïne c’est beaucoup plus facile d’en obtenir, les dealers livrent à domicile. Il y a une quinzaine d’années on était à 150 euros le gramme, aujourd’hui on peut en trouver à 40-50 euros", explique Murielle Grégoire.

Et la cocaïne n'est pas la seule drogue a connaître un regain d'intérêt. La MDMA revient en force. Cette substance chimique que l'on connaît sous le nom de "drogue de l'amour", a des propriétés amphatogène qui durent plus longtemps que la cocoaïne et désinhibent: "Avant on en trouvait surtout dans les milieux festifs, aujourd'hui on en trouve tout simplement dans des soirées privées", assure Murielle Grégoire avant d'ajouter que 3% de la population jeune et adulte a déjà expérimenté la MDMA "dans un esprit de fête".

Bourdin Direct (avec Guillaume Dussourt)