RMC

"Il faut qu'on sache rapidement!": les stations de ski ne savent pas s'il faudra un pass sanitaire pour skier

Les stations commencent à préparer la saison hivernale qui arrive très vite. Mais faudra-t-il un pass sanitaire pour utiliser les remontées mécaniques? Le flou est encore total.

Faudra-t-il un pass sanitaire pour skier cet hiver? Alors que la station des 2 Alpes ouvre ses pistes sur son glacier ce weekend pour le début des vacances de la Toussaint, une déclaration du secrétaire d'Etat en charge du tourisme jette le doute: le pass sanitaire dans les stations est bien à l'étude si la situation sanitaire l'exige.

Jean-Baptiste Lemoyne qui est en déplacement ce vendredi au Grand Bornand (Haute-Savoie) dans le cadre du 37e congrès de l’Association nationale des élus de la montagne (ANEM).

Ce flou met les stations de ski dans l'embarras car la préparation de la saison, c'est en ce moment.

"On a besoin d'avoir ces réponses-là pour qu'on puisse s'adapter rapidement"

A Villard-de-Lans en Isère, pour monter dans ces télécabines, Guillaume Ruel ne sait pas encore s'il devra ou non demander le pass sanitaire aux skieurs. Le directeur des remontées mécaniques de Villard-de-Lans aimerait bien avoir des précisions.

"Est-ce que ça va être systématique pour chaque client, ou aléatoire comme on le propose actuellement dans les TGV? On a besoin d'avoir ces réponses-là pour qu'on puisse s'adapter rapidement et trouver des solutions pour nos clients."

Un flou qui inquiète aussi les employeurs, à quelques semaines de l'ouverture de la saison, car le pass sanitaire s'appliquerait aussi aux salariés et saisonniers. Fabrice Mielzarek est le directeur de l'office de tourisme.

"On a à peu près une vingtaine de saisonniers qu'on embauche pour les différents sites. Il y en a peut-être quelques uns qui n'auront pas le vaccin donc il faudra peut-être du personnel supplémentaire, mais il faut qu'on sache rapidement"

"Pour moi, personnellement, c'est vraiment une inquiétude, car je serai privée d'emploi"

C'est le cas de Carole. Elle est saisonnière à Valmorel en Savoie et elle se demande comment elle va pouvoir travailler sans pass sanitaire.

"Pour moi, personnellement, c'est vraiment une inquiétude, car je serai privée d'emploi. Après comment retrouver un emploi dans les stations? On sera totalement sur le carreau quoi"

Selon la CGT-Remontées mécaniques, en fonction des stations, entre 10 et 30% des saisonniers ne sont pas vaccinés.

Gwenaël Windrestin (avec J.A.)