RMC

Jacqueline, résidente en EHPAD: "Les soignants ne peuvent pas rester avec nous bavarder. Mais c'est ce que j'avais espéré..."

Les salariés des maisons de retraite sont en grève pour réclamer d'avantage de moyens. Un mouvement soutenu par de nombreux résidents, comme dans cet établissement  public, à Breteuil dans l'Oise.

La grève pour s'occuper "dignement" des aînés. A l'appel d'une large intersyndicale (CGT, CFDT, FO, Unsa, CFTC, CFE-CGC et SUD), avec le soutien de l'association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) et de plusieurs associations de retraités, des personnels des EHPAD notamment sont en grève ce mardi pour réclamer davantage de moyens. Il s'agit d'une mobilisation nationale inédite. 

RMC s'est rendu dans un établissement public de Breteuil dans l'Oise. De nombreux soignants y feront grève, comme Elodie qui parle avec émotion de maltraitance:"On les traite comme des chiens, ce n'est pas digne d'un être humain". Aujourd'hui, l'établissement compte 65 résidents pour 56 agents. 

"Elles courent tout le temps!"

Un mouvement soutenu par les personnes âgées, comme Jacqueline.

"Elles courent tout le temps! Pour la toilette, pour les repas... et même lorsqu'il y a des drames. Mon mari est mort en arrivant, j'ai pleuré, j'ai pleuré. Bien sûr, elles ne peuvent pas rester avec nous bavarder, mais moi, c'est ce que j'avais espérer" explique cette retraitée, émue aux larmes. 
Thomas Chupin et X.A