RMC

"Je ressens de la gratitude et de la force": des soignants touchés par les applaudissements des citoyens

A 20h mardi, certains Français partout sur le territoire ont applaudi à leur fenêtre pour rendre hommage aux personnels soignants en première ligne face au coronavirus.

Ca ne reste que symbolique, mais ça fait chaud au coeur de certains. Depuis mardi matin, une initiative fait le tour des réseaux sociaux et a été appliquée pour la première fois dans la soirée: #OnApplaudit. L'idée est d'applaudir depuis son balcon, chaque soir, pour remercier les personnels soignants en première ligne face à cette crise du coronavirus.

Selon les messages partagés, il y a eu mardi soir deux séances d'applaudissements, une à 19h et l'autre à 20h. Nous avons rencontré à Paris l'une des premières participantes de cette initiative, Anne. Pour cette ingénieure, c'est décidé, elle applaudira chaque soir pour le personnel soignant.

"Je pense que c'est un devoir citoyen"

"C'est une façon d'encourager. Et si on peut appeler les pouvoirs publics à faire certains efforts, encore plus, en faveur de ces personnes amenées à travailler avec des personnes malades. Je pense que c'est un devoir citoyen."

Des mouvements citoyens et une reconnaissance qui font chaud au coeur de Pauline, aide-soignante à Montluçon.

"Je ressens de la gratitude et de la force. Comme s'ils nous avaient envoyé beaucoup d'amour, beaucoup de force pour nous aider. Ca nous aide pour avancer et continuer à travailler dans des conditions qui seront de plus en plus difficiles dans les prochains jours."

Des applaudissements aussi entendus à Lyon, Marseille, ou encore Toulouse.

Romain Cluzel et Alfred Aurenche (avec J.A.)