RMC

Journée mondiale du sommeil: pourquoi les femmes dorment-elles moins bien que les hommes?

Mal au dos, difficultés à s'endormir, en France, les femmes ont un sommeil plus difficile que les hommes, alors qu'un tiers des Français ne sont pas satisfaits de leur sommeil.

Les femmes dormiraient moins bien que les hommes selon un sondage Ifop. 38% d'entre elles disent ne pas dormir assez bien contre 26% des hommes. Pour Tahislla, pas de doute : elle sait qui dort le mieux et le plus dans son couple: "C’est lui qui dort le mieux. En tant que maman on se lève plus souvent. Avec deux enfants en bas âge, ce n’est pas le top".

Chez Aybiké, le problème, c’est la charge mentale et ces pensées plein la tête au moment de dormir: "Je pense à tout. Il m’aide aussi mais la femme a plus de responsabilités psychologiquement, ça n’aide pas le sommeil".

Les femmes seraient aussi plus nombreuses à avoir mal au dos et s’endormiraient moins facilement. A l'occasion de la journée internationale du sommeil, on apprend qu'un tiers des Français (32%) n'est pas satisfait de son sommeil d’après un sondage Ifop pour le site Les-Matelas.fr. Et la proportion est plus élevée chez les femmes que chez les hommes.

20% de Français atteints de troubles du sommeil

Alors pour mieux dormir, chacun a ses astuces: "On a changé de matelas il y a un an et ça va beaucoup mieux", assure l'un. " Soit je lis, soit je regarde des vidéos ", renchérit une autre. Une activité prisée avant le sommeil alors qu'un Français sur deux regarde un écran avant de se coucher.

Nadège a une autre idée pour des nuits paisibles: "Je dors mieux toute seule en fait. On ne se fait pas réveiller par l’autre qui bouge ou se réveille et on a plus de place"

La solution est radicale mais Nadège dort bien, contrairement au 20% de français qui disent avoir beaucoup de troubles du sommeil. Près de 9 Français sur 10 (87%) se réveillent de temps en temps la nuit. Parmi eux, un quart met plus d’une heure à se rendormir.

>> A LIRE AUSSI - Affaire des respirateurs potentiellement cancérogènes: Philips fait pression sur l'avocat des victimes

Marie Sanz (avec G.D.)