RMC

L'Allemagne place les régions Ile-de-France et PACA en "zones à risque" coronavirus: qu'est-ce que ça change?

Le ministère des Affaires étrangères met en garde sur son site internet contre "les voyages touristiques, non indispensables".

L'Allemagne a placé les régions Ile-de-France, avec Paris, et Provence-Alpes-Côte-d'Azur en zones à risque en raison du nombre élevé de cas d'infections au nouveau coronavirus, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

Le ministère met en garde sur son site internet contre "les voyages touristiques, non indispensables" à destination de ces régions, ce qui signifie que les voyageurs revenant en Allemagne devront se soumettre à un test de dépistage et observer une quarantaine dans l'attente du résultat.

Pourquoi l'Allemagne a-t-elle placée ces régions uniquement en "zones à risque"? 

Le nombre des nouvelles infections au Covid-19 dépasse dans ces régions le plafond de 50 cas pour 100.000 habitants sur sept jours, selon le gouvernement allemand. Dans ces régions, le nombre d'infections dépasse ainsi le seuil d'alerte.

L'Allemagne connait, elle aussi, une résurgence des nouvelles infections en partie liée au retour des vacanciers. Le gouvernement invite donc les allemands à reporter leurs déplacements en Ile-de-France et en PACA s'ils ne sont pas essentiels. 

Qu'est-ce que ça change?

Concrètement, il faudra donc désormais montrer patte blanche pour se rendre en Allemagne. Si vous vous rendez outre-Rhin, vous devrez désormais présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures. 

Sinon, vous devrez réaliser ce test dans les trois jours qui suivent votre arrivée sur le sol allemand. En attendant les résultats, vous devrez vous placer en quarantaine, qui ne sera levée que si vos résultats sont négatifs.

Margaux Bourdin et Xavier Allain