RMC

L'epoxiconazole, un pesticide, retiré du marché: "Il y en a marre", souffle un agriculteur

C'est l'un des pesticides les plus utilisés en France, l'époxiconazole va être retiré du marché à la demande de l'Anses, au grand dam de certains agriculteurs.

C'est l'un des pesticides les plus utilisées par les céréaliers. L'époxiconazole, moins connu que le glyphosate mais très répandu en France, va être retiré du marché à la demande de l'Anses, l'agence nationale de sécurité sanitaire.

En cause son "caractère perturbateur endocrinien" selon l'agence. La molécule est aujourd'hui utilisée sur environ 50% des surfaces céréalières et dans 70% des surface de betteraves.

La substance est déjà considérée comme un "cancérogène suspecté" et est "présumée toxique" pour la reproduction humaine alors que 200 tonnes sont vendues par an en France.

La concurrence avec les autres pays d'Europe qui ne l'ont pas interdit sera encore plus ride

Cette décision uniquement nationale était très attendue par les associations de consommateurs, et redoutée par les industriels. Elle n'a aucun sens selon Amaury de Faletans, céréalier dans la région toulousaine et secrétaire général de la FDSEA.

"Aujourd'hui c'est ça, demain c'est le glyphosate, après-demain ce sera autre chose. Tous les phytos sont dans le collimateur. Il y en a un petit peu marre. Pour certains matières actives il y a des produits de substitution mais la plupart du temps ils sont beaucoup plus chers. Donc une fois encore on va produire à un coût supérieur à tous les autres pays de la communauté européenne, et même au niveau mondial."
Nicolas Ropert (avec James Abbott)