RMC

L'homme menaçait les infirmières en pleine épidémie de coronavirus: il est condamné à des travaux d'intérêt général... à l'hôpital

RMC
Un homme de 57 ans a été condamné jeudi pour avoir menacé et tenté d'inciter des infirmières de sa résidence à quitter les lieux par crainte de contamination au Covid-19.

Le "corbeau" de Bayonne a été jugé jeudi. Cet homme de 57 ans est soupçonné, avec deux autres complices, d’avoir placardé des mots anonymes à trois infirmières de leur résidence pour qu’elles déménagent par crainte du Covid-19.

Fin mars, une infirmière habitante de Bayonne retrouve scotché sur sa boîte aux lettres un message anonyme. Il lui ordonne de quitter les lieux "sans rien demander, ni se plaindre" pour éviter de propager le virus dans le voisinage. Deux autres soignantes reçoivent des messages similaires sur les pare-brises de leurs voitures et même sur leurs portes d’entrée.

120 heures de travail d'intérêt général

Un couple est rapidement identifié par la police grâce à leur empreinte digitale. D’après le voisinage il était déjà connu pour des actes similaires. Le duo reconnait les faits mais il en profite pour dénoncer une troisième personne qui a donc été jugée jeudi.

Comme pour le couple, 120 heures de travail d'intérêt général ont été requis contre ce troisième complice. Pied de nez du tribunal: ces 120 heures sont à réaliser... dans le centre hospitalier de Bayonne.

Marie Monier (avec J.A.)