RMC

La chaleur et les rayons du soleil affaiblissent-ils le coronavirus?

RMC
C'est l'une des théories qui fait régulièrement polémique dans la lutte contre le Covid-19. Une étude américaine vient, de nouveau, semer le doute.

Et si c'était vrai? Le nouveau coronavirus, responsable de la pandémie de Covid-19, s'affaiblit dans une atmosphère chaude et humide ainsi que sous les rayons du soleil, selon une étude du gouvernement américain présentée jeudi à la Maison Blanche.

"Notre observation la plus frappante à ce jour est l'effet puissant que semble avoir la lumière du soleil pour tuer le virus, aussi bien sur des surfaces que dans l'air", a déclaré un haut responsable du département de la Sécurité intérieure Bill Bryan. "Nous avons vu un effet similaire à la fois des températures et de l'humidité. La hausse des températures ou de l'humidité, ou des deux, est généralement moins favorable au virus", a ajouté ce responsable, présentant les résultats préliminaires de cette étude.

Les scientifiques s'interrogent depuis son apparition sur la possibilité que le nouveau coronavirus s'affaiblisse avec l'augmentation des températures, c'est à dire avec l'arrivée de l'été dans l'hémisphère nord.

"Nous avons identifié quelques uns des maillons faibles dans la chaîne de transmission du virus. Nous avons identifié que la chaleur et l'humidité étaient des éléments faibles de cette chaîne. Nous avons identifié que la lumière du soleil, les rayons UV étaient une faiblesse dans cette chaîne", a insisté Bill Bryan.

Le vice-président américain Mike Pence a qualifié cette présentation d'"encourageante". Donald Trump, de son côté, est resté prudent mais a noté que les Etats-Unis pourraient être en meilleure position avec l'arrivée de l'été. "Si la chaleur est bonne, si la lumière du soleil est bonne, je pense que c'est une très bonne chose", a-t-il dit.

La rédaction de RMC (avec AFP)