RMC

La colère de Sophie Cluzel contre François Ruffin sur RMC: "Se faire de la publicité sur le dos des enfants handicapés, c'est scandaleux"

La secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées a réagi ce lundi dans Bourdin Direct à la sortie de François Ruffin. Le député de la France insoumise avait violemment dénoncé le rejet d'un texte de loi du député LR Aurélien Pradié sur le statut des accompagnants des élèves handicapés.

Sophie Cluzel est "écœurée" par l'attaque de François Ruffin. Le député France Insoumise avait lancé une diatribe à l'encontre des députés de La République en marche depuis la tribune de l'Assemblée nationale. Il leur reprochait d'avoir rejeté un texte proposé par le député LR Aurélien Taché qui appelait notamment à créer un statut unique, revalorisé financièrement, pour les auxiliaires de vie scolaire (AVS) ou les accompagnants des élèves en situation de handicap.

La secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées estime que ce texte était inutile: "Je salue le travail de M. Pradié, mais il n'y a rien d'innovant. Le statut, nous l'avons déjà. Cette proposition a été étudiée. Ne perdons pas de temps. Nous avons les lois qu'il nous faut, il faut les exécuter et les mettre en action".

"Je suis très en colère contre lui"

Sophie Cluzel dénonce un coup de com' de la part du député FI : "Ne me parlez pas de M. Ruffin, je suis très en colère contre lui. Se faire de la publicité sur le dos des enfants handicapés et de leurs accompagnants, c'est scandaleux. Et là c'est non seulement la ministre mais aussi la mère d'une enfant handicapée qui vous parle. Le lendemain il a fait sa vidéo en se vantant d'avoir fait son coup de pub. Le handicap, ce n'est pas du cinéma, c'est sérieux! La scolarisation des enfants handicapés est un domaine excessivement important."

"Et un député pour moi ce n'est plus la France Insoumise, c'est la France indigne parce que se faire de publicité sur le dos des enfants handicapés et des accompagnants alors qu'il ne connaît rien au sujet, c'est un scandale et je suis vraiment écœurée", a-t-elle encore martelé.

Invité à 8h35 sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin, François Ruffin a répliqué à la secrétaire d'Etat: "On n'a pas un coup de colère comme ça. On a fait des groupes de discussions avec ces accompagnants. J'ai vu aussi les difficultés des parents d'enfants handicapés. Et j'ai vu le comportement des députés LREM en commission. Quand il y a une proposition de loi sur le sujet, on apporte des amendements, on discute, on voit comment on peut sortir les gens de la précarité. Débattre avec les députés LREM, ça nous aurait permis de comprendre vers où ils veulent aller".

Paulina Benavente