RMC

La Haute autorité de santé déconseille la kiné "inutile et contre-productive" pour soigner la bronchiolite chez les bébés

-

- - -

La Haute autorité de santé (HAS) déconseille la kiné respiratoire, pratique pourtant très répandue, comme remède pour soigner les bébés atteints de bronchiolite.

Halte à la kiné pour soigner les bronchiolites des bébés. La Haute autorité de santé (HAS), publie ce jeudi de nouvelle directives officielles ne recommandant plus la kiné respiratoire, pourtant largement utilisée, pour soigner les bronchiolites chez les bébés.

"Chez les enfants hospitalisés et gravement atteints, la kiné est non-seulement inutile mais surement contre-productive. On va aggraver l’état de l’enfant car il est fatigué et a du mal à respirer et lui faire subir des manœuvres supplémentaires peut être plus péjoratif que bénéfique", explique à RMC le professeur Pierre-Louis Druais, membre de la Haute autorité de Santé.

30% des bébés touchés

Chez les enfants atteints de forme légère de bronchiolite et qui ne sont pas hospitalisés, la kiné n’a aucune utilité et "il n’y a aucun élément de preuve que l’on apporte quelque chose", précise le praticien.

La bronchiolite, une maladie respiratoire fréquente est causée par un virus et est très contagieuse. Elle toucherait 30% des bébés de moins de deux ans chaque hiver.

RMC