RMC

Le coronavirus a fait plus de morts en Italie qu'en Chine

RMC
Le total des décès en Italie s'élève désormais à 3.405.

L'Italie est devenue jeudi, devant la Chine, le pays le plus endeuillé au monde par le coronavirus, qui pourrait coûter des "millions" de vie, a prévenu l'ONU, faute de solidarité envers les pays pauvres. Symbole d'un basculement de l'épicentre de la crise de l'Asie à l'Europe: le total des décès en Italie (3.405) a dépassé jeudi celui enregistré en Chine, qui s'établit désormais à 3.248 morts.

Le virus, véritable "ennemi de l'humanité", selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a déjà contaminé plus de 240.000 personnes dans le monde et en a tué plus de 9.800. Et les bilans ne cessent de s'alourdir: au cours des dernières 24 heures, 427 patients ont succombé en Italie, 169 en Espagne, 149 en Iran, 108 en France... poussant les autorités à renforcer les mesures de confinement, au risque de peser encore un peu plus sur l'économie et le moral des populations.

Petite lueur d'espoir: le président américain Donald Trump a promis un recours imminent à la chloroquine, un antipaludéen, comme possible traitement pour les malades du Covid-19. Un optimisme qu'ont immédiatement tempéré les autorités sanitaires.

Au-delà du drame sanitaire, le nouveau coronavirus risque en effet de plonger le monde dans la récession, malgré les milliards de dollars débloqués en urgence aux Etats-Unis et en Europe.

La rédaction de RMC (avec AFP)