RMC

"Le lundi sans viande, ça me fait penser à Staline": le coup de gueule du Dr Christian Recchia

-

- - pxhere cc0

Ce samedi dans Le week-end des experts, notre spécialiste santé le Dr Christian Recchia a expliqué pourquoi il trouve insensé de partir en guerre contre la viande alors que le corps a besoin d'autant de protéines animales que végétales.

500 personnalités ont appelé au début du mois de janvier à un "lundi vert" sans viande ni poisson, dans le cadre d'une campagne visant à encourager un changement du comportement alimentaire des Français.

Politiques, associations et également des personnalités publiques comme Isabelle Adjani, Yann Arthus-Bertrand, Juliette Binoche ont participé à cette opération de communication qui n'a pas plu au Dr Christian Recchia, que l'on retrouve chaque samedi matin dans Le week-end des experts sur RMC.

"Quel que soit l’âge il faut apporter autant de protéines végétales qu’animales"

"Je suis un peu agacé de constater qu’il y a des mondains, des politiciens, des fondamentalistes qui nous disent qu’il ne faut pas manger trop de viande. Jusque-là, ça va, car c’est vrai qu’ils ont raison. Après, le lundi sans viande, ça me fait penser à Staline.
Et ils ont oublié de dire qu’il fallait comprendre deux choses dans la prise de protéines: quel que soit l’âge il faut apporter autant de protéines végétales qu’animales et comprendre que lorsqu’on mesure 1,95 m. et que l’on pèse dans les 90 kilos si on ne prend que 130 grammes de poulet ou autre. Pour ce grand gaillard il lui en faut trois fois plus ! Il faut compenser avec les protéines animales avec des légumes secs: haricots, fèves pois cassés, lentilles…" 

"Je préfère le discours du collège culinaire de France qui nous dit qu’il faut manger de saison, local, de tout, animal et végétal"

Le Dr. Recchia, tout en rappelant qu'il explique déjà depuis dix ans qu'il mesurer sa consommation de viande et ne pas faire d'excès de protéines animales, assure que couper tout apport de viande cause des carences sérieuses de vitamines.

"Le vrai problème quand on ne mange pas de protéines animales c’est que vous avez des carences en vitamines et ces carences ne sont pas rattrapables par les protéines végétales. Quand ces politiciens fondamentalistes nous organisent une consommation faible de protéines animales, je ne suis pas contre, mais il faut être exhaustif sur le plan scientifique et culinaire."

"Ma grande colère, c’est que vous avez des mamans stalinennes qui mangent moins de viande parce que c’est la mode"

"Je préfère le discours du collège culinaire de France qui nous dit qu’il faut manger de saison, local, de tout, animal et végétal, et qu’il faut manger moins de viande pour ceux qui sont de très très gros consommateurs. 
Là où est ma grande colère, c’est que vous avez des mamans stalinennes qui mangent moins de viande parce que c’est la mode. Mais arrêtons ! Quand un adolescent fait 1,90 m. et fais du sport… Un ado a trois vies: il doit, vivre, apprendre et grandir. C’est pire qu’un sportif de haut niveau. Cet adolescent a absolument besoin d’une quantité raisonnable de protéines animales et obligatoirement de protéines végétales."
James Abbott