RMC

"Le pire, c'est la nuit": le cauchemar d'un couple de Lyon face aux punaises de lit

L'appartement d'Alain et Jeannique à Lyon est totalement infesté de punaises de lit. Ils ont contacté les équipes de "RMC s'engage pour vous" pour tenter de régler le problème.

Alain et Jeannique vivent un enfer depuis un an. Leur appartement à Lyon est infesté depuis un an par les punaises de lit qui sont partout, sur les murs, dans les meubles, dans les prises électriques, sous le matelas, dans la literie... Le couple n'en dort plus. Et malgré les traitements, rien ne change.

Alain a des morsures de punaises partout sur son corps et Jeannique se gratte tout le temps. Pour le couple, c'est une horreur.

"Quand je suis dans le fauteuil, je passe mon temps à enlever celles qui sont sur mes habits. Mais le pire, c'est la nuit: des courses de petites bestioles dans tous les sens. On est obligés de vivre avec ça, de regarder partout. C'est pas normal que ça revienne, on me dit que j'ai laissé traîner ci ou ça... Faut arrêter, c'est toujours de notre faute. Le bailleur me dit de tout mettre à la poubelle: mais qui c'est qui paye? Ils s'en foutent en plus, c'est pas eux que ça gratte, c'est moi."

Alain a fait un infarctus il y a quelques semaines. Pour le sauver, les pompiers l'ont d'abord sorti de l'appartement, avant de le soigner dans le couloir... Tout ça pour éviter les punaises.

De nouvelles séries de désinfection à venir

Il y a déjà eu deux séries de traitements. Un l'été dernier, un en début d'année. Mais absolument rien n'a bougé, la situation n'a fait qu'empirer. "RMC s'engage pour vous" a contacté leur bailleur, Lyon Métropole Habitat. Ils vont faire une nouvelle série de traitement d'ici la fin du mois et tous les appartements de l'étage seront désinfectés. Les vêtements du couple seront traités, les meubles infestés jetés...

Il faudra un troisième passage de traitement dans les prochains jours. En attendant tout l'appartement a été vidé. Sauf qu'Alain et Jeannique ne savent pas quand ils pourront se remeubler, ni comment faire financièrement pour racheter des meubles. Concrètement, depuis mardi soir, ils dorment sur un matelas gonflable dans un appartement totalement vide.

"Il faut que les punaises de lit soient reconnues comme un problème de santé publique"

Le problème des punaises de lit devient tellement grave que le gouvernement a annoncé un plan contre les punaises de lit le mois dernier. Mais ce plan annoncé en mars est jugé insuffisant par l'inter-collectif contre les punaises de lit, dont Katia Yakoubi est porte-parole.

"Il n'y a pas grand-chose, rien qui ne va changer la vie des gens. Il n'y a pas de budget, ça parle de numéro vert... Il n'y a que de la communication en fait. Il faut que les punaises de lit soient reconnues comme un problème de santé publique."

Parmi les revendications, il faudrait selon le collectif au minimum un décompte systématique des logements infestés car il n'y a aucun chiffre officiel sur le sujet.

Marie Dupin, Anne-Lyvia Tollinchi (édité par J.A.)