RMC

"Les Chinois ont gagné le combat en quatre semaines": médecin français à Wuhan, il alerte sur la nécessité d'un confinement plus strict en France

Dr. Philippe Klein, médecin chef à la Clinique Internationale de Wuhan était l’invité de la matinale de Jean-Jacques Bourdin. Fort de son expérience chinoise en matière de lutte contre le coronavirus, il a analysé les mesures mises en place par la France.

Le docteur Philippe Klein a vécu les 60 jours de quarantaine à Wuhan. Dans la province du Hubei et à Wuhan, points de départ de l'épidémie, le retour à une vie quotidienne normale ne se fait que petit à petit. C’est grâce notamment aux mesures drastiques prises par les Chinois pour confiner la population.

"La France est au même niveau que l’était la Chine début février"

Alors, fort de cette expérience chinoise, Philippe Klein a été contacté par Emmanuel Macron, "il y a quelques jours": "Il voulait connaitre mon expérience à l’épicentre de l’épidémie", explique-t-il.

"Je lui ai expliqué point par point ce que les Chinois ont fait pour gagner ce combat contre le virus en quatre semaines à Wuhan (…) La France actuellement est au même niveau que l’était la Chine début février. Et à ce moment là, la Chine a pris des mesures drastiques en terme de quarantaine et est parvenue à stopper l’épidémie en quatre semaines. La France a pris du retard, la quarantaine est insuffisante".

"Pour l’instant, nous n’avons pas de recul sur la chloriquine"

Pour éliminer le virus, le médecin croit donc davantage en un confinement plus strict plutôt qu’en un potentiel médicament, comme la chloriquine. 

"Il y a près de 15.000 décès dans le monde. Pensez-vous que les médecins chinois ou italiens soient suffisamment idiots pour laisser 15.000 personnes mourir alors que l’on aurait un traitement extraordinaire? Pour l’instant, nous n’avons pas de recul sur la chloriquine". 
Bourdin Direct (avec C.P.)