RMC

Les laboratoires d'analyses médicales se mettent en grève pour au moins trois jours

Le mouvement de grève dans les laboratoires d'analyses médicales, à partir de ce lundi ,s'annonce très suivi. Près de 90% des personnels seraient en grève selon les représentants des biologistes. Ils s'opposent aux économies voulues par le gouvernement.

Les laboratoires d'analyses médicales se mettent en grève pendant trois jours minimum, à compter de ce lundi. Cela fait plusieurs semaines que leurs représentants luttent contre le projet de budget de la Sécurité sociale, qui prévoit 250 millions d'économies dans leur secteur. Mais face à un ministre de la Santé inflexible, ils ont décidé de passer à la vitesse supérieure.

La plupart des laboratoires sont donc fermés jusqu'à mercredi inclus et les rendez-vous ont été reportés. Seules les analyses d'urgence sont maintenues et les labos des hôpitaux restent ouverts.

Un risque pour les laboratoires des zones rurales

À l'origine de ce bras de fer, deux visions qui s'affrontent. Le gouvernement relève que les biologistes ont perçu énormément d'argent pendant la crise Covid grâce aux tests de dépistage, 7 milliards d'euros en tout. Il souhaite donc que les laboratoires baissent le tarif de ces tests, mais aussi ceux de tous les actes médicaux, pour faire économiser 250 millions d'euros par an à la Sécurité sociale.

En face, les biologistes se disent prêts à payer une surtaxe exceptionnelle du même montant, mais ils refusent que ce coup de rabot soit pérennisé sur les prochaines années. Ils craignent que cela aboutisse à la fermeture des laboratoires les moins rentables dans les zones rurales.

Victor Joanin avec Guillaume Descours