RMC

Manque de sommeil des ados: "L'écran des smartphones génère une lumière éveillante"

88% des 15-24 ans disent manquer de sommeil. En cause, les écrans de smartphones ou tablettes, trop souvent consultés au moment du coucher.

Les 15-24 ans dorment mal. Ils sont 88% à le reconnaitre, selon une étude INSV/MGEN. En cause, l'utilisation grandissante des smartphones et tablettes. Les jeunes ont tendance à les consulter au moment du coucher, retardant le moment de l'endormissement au détriment de la qualité du sommeil. Autre facteur aggravant: l'exposition tardive à la lumière bleue des écrans.

Une exposition qui n'est d'ailleurs pas l'apanage des jeunes rappelle Nathalie Debrock-Pagès, docteur en pharmacie et formatrice en gestion du sommeil, invitée dans Bourdin Direct ce mercredi:

"L'écran va agir au niveau de la capacité d'endormissement à la fois par la lumière bleue qui est éveillante. C'est une lumière que l'on retrouve au lever du soleil. C'est pour cela que les industriels nous donnent des filtres. Et quand on utilise un écran il y a de l'interaction. On navigue sur Internet, on va sur les réseaux sociaux, on va tchatter, interagir avec d'autres ou regarder une série. Tout ceci va stimuler les circuits de vigilance dans l'organisme or nous vivons par rythme d'1h30-2h. Donc si on rate une porte de sommeil, il faut attendre la suivante".
P.B.