RMC

Mesures contre le Covid-19: certains restaurateurs marseillais envisagent de rester ouverts

-

- - -

Déjà gravement impactés par le confinement, certains restaurateurs marseillais envisagent de ne pas respecter la fermeture de leurs établissements prononcée par le ministre de la Santé mercredi.

Assis en plein milieu du service du soir, Amir, gérant de restaurant, est comme de nombreux restaurateurs marseillais fébrile, devant le grand oral de Jean Castex jeudi sur France 2: "On va se prendre un deuxième coup de massue", craint-il. Les yeux rivés sur son téléphone, il perd vite patience en écoutant les promesses d’aides du Premier ministre.

Et les annonces tombent : 10.000 euros d’aides seront par exemple dédiés aux établissement fermés: "10.000 euros ça va nous rémunérer quoi ? 10.000 euros c'est déjà le loyer. Ensuite j'ai dix employés à rémunérer, ce sera au chômage partiel mais ça ne leur suffira pas".

"Si on prend une amende et bien on fera avec"

À côté de lui, Alain l’un de ses salariés écoute d’une oreille, dépité: "Au niveau de mes revenus je ne vais pas avoir assez. Je vais devoir chercher à côté, faire de la maçonnerie ou faire le manœuvre. Mais c'est difficile de trouver", explique-t-il.

Reste au gérant de ce bar, la tentation de la désobéissance civile: "Samedi, je pense et j'envisage d'ouvrir. Si on prend une amende et bien on fera avec. Ce serait une moindre perte que de fermer", assure Amir.

Jeudi, Jean Castex, a évoqué un possible reconfinement assurant que les mesures de fermeture des bars prises à Marseille et en Guadeloupe devait permettre d'éviter une telle éventualité.

Alfred Aurenche et Pauline Sauthier (avec Guillaume Dussourt)