RMC

Mulhouse : à quoi va ressembler l’hôpital militaire de campagne ?

L’installation d'un hôpital militaire de campagne à Mulhouse doit débuter ce samedi. Il comptera 30 lits de réanimation pour des malades du coronavirus dans un état grave, encadrés par une centaine de personnels soignants.

Jour J pour les bâtisseurs de l'hôpital militaire de campagne qui doit permettre de désengorger les centres hospitaliers du Haut-Rhin. Ce samedi doit débuter l'installation de cet EMR, pour Elément Militaire de Réanimation. Un outil indispensable alors que les services de réanimation des hôpitaux de Mulhouse et Colmar sont à nouveau en situation de "totale saturation", malgré les transferts de patients vers d'autres hôpitaux selon Marc Noizet le chef des urgences de l'hôpital de Mulhouse.

Cet hôpital militaire comprendra cinq modules de six lits chacun, tous équipés de matériel de réanimation permettant de ventiler et intuber les malades. Une structure lourde, et dont le montage nécessitera du temps. La pleine capacité opérationnelle du nouvel hôpital sera annoncée ultérieurement, a donc résumé laconiquement le ministère des armées sur Twitter vendredi soir.

Le lieu lui, est choisi. L'hôpital de campagne sera disposé sur le parking habituellement réservé aux personnels de l'hôpital Emile-Muller de Mulhouse. Il accueillera une équipe soignante des armées composée de médecins et d'infirmiers anesthésistes réanimateurs, d'épidémiologistes, d'infirmiers et d'aides-soignants. Une centaine de personnes au total.

Benoît Ballet