RMC

Olivier Véran accorde un sursis à Paris, la maire de Marseille déplore une "inégalité de traitement"

Paris remplit tous les critères pour être en rouge écarlate, mais reste pour le moment en alerte renforcée. Une injustice pour les élus marseillais.

Si Paris dépasse désormais les trois seuils d'alerte qui pourrait la faire passer en alerte maximale comme Marseille et la Guadeloupe, la capitale reste pour l'instant en alerte renforcée, a annoncé jeudi Olivier Véran. Ce sursis accordé jusqu'à lundi, attise la polémique : y'a t'il un traitement différent entre Paris et Marseille au détriment de la cité phocéenne ? C'est en tout cas ce qu'assure la maire de la ville méditerranéenne: "Les annonces d'Olivier Véran confirment ce soir l'inégalité de traitement que subit Marseille. Incohérent et injuste", a tweeté Michèle Rubirola après la conférence du ministre.

Olivier Véran assure pourtant le contraire. Anticipant les réactions du côté de Marseille, le ministre de la Santé a assuré jeudi lors de sa conférence de presse hebdomadaire, que Paris venait tout juste de franchir les trois critères justifiant le passage en zone d'alerte maximale et ces chiffres avaient besoin d'être stabilisés. Et lorsqu'Olivier Véran avait placé Marseille en zone d'alerte maximale, cela faisait déjà plusieurs jours que les seuils d'alerte avaient été franchis.

"Peut-être qu’ils ont tiré parti de l’expérience à Marseille et de la rébellion justifiée"

Pas de quoi apaiser les tensions: "Le délai qui a été accordé à Paris et pas à Marseille est tout à fait injuste. Les professionnels à Marseille n’ont pas eu ce délais-là. Ce n’est pas le même traitement, ce n’est pas normal", juge Nathalie une habitante de Marseille. "Peut-être qu’ils ont tiré parti de l’expérience à Marseille et de la rébellion justifiée pour se dire ‘on ne va pas procéder de la même façon’. Malheureusement nous sommes passés en premier", croit-elle savoir.

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, les tensions entre le gouvernement basé à Paris et Marseille n'ont cessé de croître. "On s’est fichu de nous", jugeait Renaud Muselier le président de la région PACA dans les colonnes de Paris Match.

Guillaume Dussourt avec Nicolas Traino